Liens d'accessibilité

A Houston, les géants du pétrole s'intéressent à l’offshore profond ivoirien


Le Premier ministre ivoirien Daniel Kablan Duncan a présenté aux investisseurs le réaménagement du Code Pétrolier et des Contrats de Partage de Production

Le Premier ministre ivoirien Daniel Kablan Duncan a présenté aux investisseurs le réaménagement du Code Pétrolier et des Contrats de Partage de Production

Le gouvernement ivoirien a initié une nouvelle politique de promotion de l’exploration et de la production pétrolière, s’orientant vers l’offshore profond.

La Côte d’Ivoire entend augmenter sa production de pétrole et à cette fin, une délégation menée par le Premier ministre Daniel Kablan Duncan séjourne cette semaine à Houston, au Texas. But de la mission, qui comprend également le ministre ivoirien du Pétrole et de l’Energie, Adama Toungara, et plusieurs cadres et professionnels du secteur des hydrocarbures: intensifier la recherche pétrolière dans l’offshore ultra profond et dans tout le bassin sédimentaire en général.

Depuis la prise de fonction du président Alassane Ouattara en 2011, le gouvernement ivoirien a initié une nouvelle politique de promotion de l’exploration et de la production pétrolière. Alors que les activités étaient limitées à l’onshore et l’offshore peu profond, il a décidé de s’orienter également vers l’offshore profond.

Dans une interview avec la Voix de l’Amérique (VOA), M. Toungara a noté que « la Côte d’Ivoire a entrepris des efforts de recherche, d’abord sur le plateau continental, ensuite sur la pente de ce plateau continental et en offshore, jusqu’à environ 3.000 m ». Durant sa visite à Houston, la délégation a proposé aux investisseurs « la partie du bassin sédimentaire qui s’étend de 3.000 à 4.000 m de tranche d’eau ». Le ministre ivoirien du Pétrole et de l’Energie a souligné que la délégation était « très satisfaite » de l’intérêt porté à la zone par les géants du pétrole.

Parmi les sociétés présentes à la rencontre de Houston: des entreprises européennes aussi bien qu’américaines. Pour ne citer que quelques grands noms, M. Toungara a évoqué Total, ExxonMobil ou encore ConocoPhillips. Toujours selon le ministre, le réaménagement du Code Pétrolier et des Contrats de Partage de Production (CPP) par l’administration Ouattara, pour appuyer les investissements, a porté des fruits. « Le Premier ministre Kablan Duncan a présenté les améliorations du code pétrolier pour tenir compte des difficultés inhérentes à l’exploration par ces fonds profonds, et l’initiative a été très bien accueillie par les sociétés » a-t-il constaté.

Déjà, plusieurs grandes sociétés pétrolières auraient donné leur feu vert à la signature de protocoles d’accord. Yamoussoukro va accueillir fin novembre un séminaire sur le pétrole, à la faveur duquel au moins un accord sera finalisé, espèrent les autorités ivoiriennes.

XS
SM
MD
LG