Liens d'accessibilité

Burundi: le dirigeant de l’UPD, Zedi Feruzi, tué par balles avec son garde du corps


Des manifestants à Bujumbura le 21 mai 2015. Photo AP

Des manifestants à Bujumbura le 21 mai 2015. Photo AP

Le leader du parti politique de l'Union pour la Paix et la Démocratie a été visé samedi soir à Bujumbura par des inconnus.

Zedi Feruzi a reçu plusieurs balles, alors qu’il rentrait chez lui à pied à Ngagara, selon un voisin, cité par l’Afp.

"Nous avons entendu une vingtaine de coups de feu, tout le monde a plongé par terre, des gens ont vu une voiture Toyota s'enfuir précipitamment", a-t-il dit.

Un autre policier chargé de sa protection a été blessé.

Après l'incident, des barricades de pneus enflammés brûlaient à l'entrée du quartier, où des jeunes montaient la garde.

Vendredi soir, trois personnes ont été tuées et des dizaines blessées dans une attaque à la grenade en plein centre de Bujumbura.

Depuis avril, le Burundi connait un vaste mouvement de contestation contre Pierre Nkurunziza, candidat à un troisième mandat présidentiel.

XS
SM
MD
LG