Liens d'accessibilité

La police du Texas évacue plus de 400 enfants membres d'une secte pratiquant la polygamie


Au Texas, les autorités continuent de perquisitionner la ferme d’une secte d’inspiration mormone soupçonnée de pratiquer la polygamie. Elles ont déjà évacué plus de 400 enfants qui se trouvaient dans le ranch appelé « Yearn for Zion » ; en outré, 133 femmes ont quitté les lieux de leur propre gré.

Ce ranch a été établi par la « Fundamentalist Church of Jesus Christ of Latter Day Saints », une secte dissidente de l’Eglise mormone, dont le principal courant aux Etats-Unis a renoncé à la polygamie au 19ième siècle – une pratique qui perdure toutefois dans certains Etats.

Les autorités texanes tentent de déterminer si les allégations d’abus sexuels et de mariages forcés entre des mineures et des hommes beaucoup plus âgés, sont fondées. L’enquête a été ouverte après qu’une jeune fille de 16 ans, qui vivait sur la ferme de la secte, s’est plainte d’avoir été victime d’abus sexuels ; elle a dit avoir donné naissance à un enfant après avoir été mariée à un homme âgé de 50 ans.

La police recherche cet homme qui, selon certaines informations, se trouverait actuellement dans l’Arizona. Le suspect aurait 3 épouses et 22 enfants et aurait nié avoir joué un rôle quelconque dans le cas de la jeune fille de 16 ans au Texas. Il semble par ailleurs que les autorités n’ont pas réussi à déterminer où se trouve actuellement cette jeune fille dont les allégations ont déclenché l’enquête.

Les perquisitions se poursuivent à la ferme pour trouver tout indice ou preuve à l’appui de ces allégations. Le ranch couvre plusieurs centaines d’hectares dans l’ouest du Texas et, selon certaines informations, constituerait une petite ville, avec un lieu du culte, une école, un centre de soins et de petites usines. Les autorités ont interdit aux membres masculins de la secte de quitter les lieux. Mais les avocats de la secte se sont pourvus en justice, disant que ces perquisitions sont inconstitutionnelles étant donné qu’il s’agit d’une secte religieuse. Un juge doit se pencher mercredi sur ce dossier.

La « Fundamentalist Church of Jesus Christ of Latter Day Saints » est dirigée Warren Jeffs. Ce dernier est actuellement emprisonné dans l’Arizona, où il est inculpé de viol pour avoir arrangé des mariages entre des mineures et des membres plus âgés de leurs propres familles. Il est recherché par d’autres Etats pour polygamie et abus sexuels sur mineurs. L’an dernier, Warren Jeffs a été reconnu coupable d’avoir joué un rôle dans le viol d’une mineure âgée de 14 ans. En novembre 2007, il a été condamné dans l’Utah à dix ans de prison pour avoir contraint une fille de 14 ans à épouser son cousin de 19 ans et à avoir des relations sexuelles contre son gré.

XS
SM
MD
LG