Liens d'accessibilité

Etats-Unis : anniversaire de l'arrêt de la Cour suprême levant l'interdiction des mariages interraciaux


Aux Etats-Unis, le 12 juin revêt une signification toute particulière pour ce qu’on appelle ici les couples « interraciaux ». En effet, le 12 juin 1967, la Cour suprême des Etats-Unis casse la condamnation des Loving, un couple qui avait enfreint en Virginie la loi sur la ségrégation raciale en vigueur dans le sud des Etats-Unis. Lui était blanc, elle était noire.

A l’époque, cette loi interdisant l’union entre personnes de race différente s’appliquait à la moitié des Etats du territoire américain. Mildred et Richard Loving cherchaient à avoir une vie normale quand ils se sont mariés en 1958 à Washington, la capitale, avant d’aller s’installer en Virginie. Six mois plus tard, les époux Loving étaient accusés d’avoir enfreint la loi, et condamnés à un an de prison avec sursis, après avoir accepté de quitter la Virginie.

Les Loving ne s’avouent pas vaincus pour autant. Au début des années 60, ils sollicitent l’aide de Robert Kennedy, le ministre de la Justice de l’époque et au terme d’une longue bataille de procédure, la Cour suprême leur donne gain de cause le 12 juin 1967.

Le courage et la détermination des Loving sont à l’origine de la décision de Ken Tanabe et Madeleine Kanei, eux-mêmes issus de couples mixtes, d’organiser les célébrations de cette année.

XS
SM
MD
LG