Liens d'accessibilité

Droits de l’homme : dans son rapport annuel, le département d’Etat note un recul des libertés dans le monde.


Le rapport évoque entre autres la censure des moyens de communication comme internet et les persécutions grandissantes à l’encontre des minorités.

La publication du rapport sur les droits de l’homme du département d’Etat avait été initialement décidée pour guider les législateurs américains dans leur prise de décisions concernant l’aide étrangère. Aujourd’hui, ce document est devenu le rapport le plus complet sur la condition des droits de l’homme, a souligné la secrétaire d’Etat Hillary Clinton.

« Ces rapports constituent un outil essentiel pour les militants qui défendent courageusement les droits des communautés à travers le monde, pour les journalistes et les chercheurs. Ils sont également utilisés par les gouvernements, dont le nôtre, pour aider à la mise en place de stratégies en faveur des droits humains. »

Madame Clinton a souligné que les principes contenus dans la déclaration universelle des droits de l’homme guident l’administration Obama en matière de politique étrangère et des droits humains.

Michael Posner, le secrétaire d’Etat adjoint pour la démocratie, les droits de l’homme et le travail, estime que la situation en Iran s’est considérablement détériorée suite aux élections présidentielles controversées. « Au moins 45 personnes ont trouvé la mort dans des affrontements post-électoraux, des centaines d’autres ont été arrêtées. »

L’Iran a par ailleurs été épinglé pour discrimination contre les femmes et les minorités ethniques et religieuses, et pour les remarques du président Mahmoud Ahmadinejad, accusé d’antisémitisme.

La Chine a elle aussi été citée pour sa répression des Tibétains et des musulmans ouïgours. Michael Posner a en outre souligné la pression accrue dont fait l’objet la société civile lorsque celle-ci remet en question les décisions de Pékin. Une autre ombre à ce tableau : les restrictions imposées aux nouveaux médias, dont internet, en Chine.

Selon le secrétaire d’Etat adjoint, la situation est encore plus alarmante en Corée du Nord, l’une des sociétés les plus fermées au monde, a-t-il souligné.

Quelques points positifs mentionnés dans le rapport 2009 : la situation dans des pays comme la Géorgie, l’Ukraine, le Bhoutan, les Maldives et le Libéria où les autorités ont mis en place des commissions de réconciliation après des années de guerre civile.

En ce qui concerne la situation des droits humains ici aux Etats unis, elle n’est pas évaluée. Mais pour la première fois, elle fera l’objet d’un examen périodique du Conseil onusien des droits de l’homme vers la fin de cette année, précise le rapport du département d’Etat.

XS
SM
MD
LG