Liens d'accessibilité

Etats-Unis : les retombées du jugement de la Cour suprême sur le financement des campagnes électorales


Le financement direct de campagnes électorales par des entreprises américaines a récemment été autorisé par un arrêt de la Cour suprême, au motif que les restrictions en vigueur étaient une atteinte à la liberté d’expression. Les candidats aux élections législatives de novembre 2010 vont donc pouvoir compter sur le soutien accru du patronat et des syndicats, même si ces entités ne pourront toujours pas offrir de dons directs aux candidats.

Cet arrêt suscite de vives craintes de la part de ceux qui redoutent l’ascendant du patronat et des grandes sociétés en politique, bien en évidence quand on sait que Washington compte des dizaines de milliers de lobbyistes. Et c’est sans compter les groupes de pression exerçant leur influence sur les législateurs au niveau de chaque État.

« C'est une décision d’une Cour suprême conservatrice; c'est une décision de Wall Street ; c'est une décision d'entreprise. Et je pense qu’au fil du temps, elle va tout simplement indigner le public américain », affirme Bob Edgar, président de l’organisation libertaire Common Cause. « On va s’apercevoir au cours des prochaines années que les élus – au Sénat tout comme à la Chambre – finiront par servir les intérêts spéciaux encore plus qu’ils ne le font aujourd’hui, et non l’intérêt public », ajoute-t-il.

La solution serait pour le Congrès d’adopter une loi limitant les contributions financières aux campagnes électorales, pour limiter l’impact de la décision de la Cour suprême. Si les démocrates sont favorables à ce projet, côté républicain, les réactions sont mitigées. En général, ces derniers sont favorables à l’allègement des restrictions sur ce qu’ils qualifient de « discours politique ».

En tout cas, les analystes sont d’accord pour dire que l’impact de la décision de la Cour suprême se fera sentir cet automne, lorsque les Américains devront affronter un déluge de publicités pour les différents candidats.

XS
SM
MD
LG