Liens d'accessibilité

Affaire Hissène Habré : Dakar n’attend que le concours des autres Etats


Le Sénégal assure qu’il fait tout pour que se tienne le procès de l’ancien leader tchadien accusé de crimes contre l’humanité. Mais il a besoin de l’appui des autres pays en ce qui concerne le budget de l’opération. Dakar réagissait ainsi à l’appel de la France de « présenter un budget et un calendrier crédibles » pour le procès de Habré.

« Nous ne comprenons pas cette décision dans la mesure où moi-même j’ai reçu, dans mon bureau, l’ambasadeur de France accompagné des autres ambassadeurs de la Troïka européenne, et je leur ai fait part de la décision qui a été prise », a déclaré le ministre sénégalais de la Justice, Madické Niang. « Nous avons fait, nous Sénégal, tout ce qui nous revenait », a-t-il souligné, ajoutant : « Si le budget n’est pas réuni sous l’arbitrage de l’Union africaine, nous ne commencerons pas. »

XS
SM
MD
LG