Liens d'accessibilité

Le Rwanda dément apporter une quelconque assistance à Laurent Nkunda en RDC


Le Rwanda a rejeté le rapport d’experts des Nations-Unies l’accusant d’apporter une aide multiforme aux rebelles congolais du CNDP. Dans une interview accordée à la Voix de l’Amérique, le chef de ce groupe d’experts, Jason Stearns a indiqué que les allégations des enquêteurs de l’ONU se fondent sur des dizaines de témoignages oculaires. « Il y a par exemple, dit-il, des gens qui habitent le long de la frontière avec le Rwanda, des paysans et des agents du parc de la Virunga, qui ont constaté des traversées régulières de troupes venant de l’autre côté. » M. Stearns cite également les témoignages de dizaines d’anciens soldats du CNDP sur la présence d’officiers rwandais au sein du CNDP, ainsi que l’arrivée ponctuelle d’unités de l’armée rwandaise.

Les mêmes témoignages font état de la fourniture d’uniformes par le Rwanda aux soldats du CNDP. « Ils ne laissent pas de doute, poursuit l’enquêteur onusien, sur une assistance du Rwanda au CNDP. Il y a eu des cas où des officiers rwandais étaient présents pendant le recrutement d’enfants-soldats. Il y a eu un cas où des recrues ont été emmenées dans des camions de l’armée rwandaise et d’autres cas où le recrutement s’est déroulé en présence de policiers rwandais. »

Le gouvernement rwandais a déploré les allégations contenues dans le rapport de l’ONU. Le représentant permanent du Rwanda à l’ONU, Joseph Sengimana, a déclaré à cet égard que son « gouvernement a montré à plusieurs égards et montre encore que le Rwanda ne soutient pas Laurent Nkunda et qu’il a même mené des actions à l’encontre de ce que dit le rapport ». Le représentant permanent du Rwanda à l’ONU a par conséquent qualifié de « complètement fausses » les informations contenues dans le document. Pour lui, il s’agit d’une manipulation contre le gouvernement rwandais.

XS
SM
MD
LG