Liens d'accessibilité

Le baril de pétrole poursuit son ascension vertigineuse


A New York, le cours du pétrole brut a atteint jeudi un nouveau record, franchissant la barre des 135 dollars le baril. En toile de fond, les craintes au sujet des approvisionnements et l’accroissement de la demande pour les produits pétroliers.

L’envolée des cours du pétrole a entraîné une nouvelle flambée des prix de l’essence à la pompe aux Etats-Unis et contraint un important constructeur automobile américain à réduire sa production. Ford indique en effet que par suite de la hausse des prix du carburant et du ralentissement de l’économie américaine, ses ventes de véhicules 4X4 et de camionnettes ont souffert.

Selon Yves Mathieu, ingénieur de recherche à l’Institut français du pétrole, il y a plusieurs raisons qui expliquent cette montée en flèche des cours, dont une demande accrue pour les hydrocarbures. « Il faudrait produire au bas mot au moins deux millions de barils de plus par jour pour que la demande mondiale soit satisfaite et pour que les prix (…) ne s’enflamment plus. »



XS
SM
MD
LG