Liens d'accessibilité

Mobilisation au Ghana pour attendre Barack Obama


Le président effectuera vendredi sa première visite en Afrique sub-saharienne. Au Ghana pays qui accueillera cette première, l'heure est à la mobilisation générale. Un spot publicitaire realisé par les autorités souhaite la bienvenue à Obama, qualifié de grand fils d'Afrique, guerrier intrépide. « A partir de tes origines noires, dit le message, tu t'es hissé au-dessus de toute ta génération ».

« Premier président noir des Etats-Unis d'Amérique, dit cet autre message du ministère de l'information, tu es devenu une étoile scintillante, et malgré le niveau auquel tu es parvenu, tu reste fier d'être appelé homme noir. Barak Obama vient chez lui au Ghana, la Côte de l'or devenu centre du monde ».

Pour la ministre ghanéenne de l'information, Zita Okaikoi, cette visite est une bénédiction pour le Ghana. Avec l'arrivée de Barak Obama, dit-elle, nous pouvons nous attendre à de bonnes choses. Les investisseurs voudront venir voir ce que nous avons à offrir. Le gouvernement ghanéen a profite de l'occasion pour vendre l'image d'une démocratie stable et d'une destination touristique attrayante.

A Ada, à 150 km d'Accra, la retraitée Phiomena Dadzie espère que cette visite changera la vie quotidienne des Ghanéens. Ce n'est pas la première fois qu'un président américain vient au Ghana. La visite d'Obama aura un impact et nous apportera des emplois pour les chômeurs. Filemon Atisogbe, pêcheur de son état, espère que la démocratie ghanéenne s'inspirera du modèle américain.

XS
SM
MD
LG