Liens d'accessibilité

Obama annonce des mesures en faveur des PME


Le président Barack Obama a annoncé lundi de nouvelles mesures pour venir en aide aux petites et moyennes entreprises (PME). Moteur de l’activité économique, les PME sont durement éprouvées par la récession.

Le chef de l’exécutif a souligné l’importance de la petite entreprise pour l’économie américaine. « C’est à la PME que l’on doit la moitié des emplois créés dans le secteur privé. Et, en gros, la petite entreprise a généré 70% des nouveaux emplois, au cours des dix dernières années », a déclaré M. Obama.

Mais à travers les États-Unis, la petite entreprise est actuellement en difficulté. Elle a surtout du mal à obtenir du crédit, des prêts à des taux abordables.

La Small Business Administration (SBA) (Administration des petites entreprises) est une agence indépendante du gouvernement fédéral qui aide, conseille et assiste les petites entreprises et défend leurs intérêts. Elle accorde entre autre sa garantie aux prêts consentis par les petites banques des collectivités locales. La SBA a récemment étendu ses activités et abaissé les frais sur les prêts consentis. Dans la prochaine étape, a annoncé le président Obama, le département américain du Trésor va intervenir en rachetant aux banques les prêts consentis aux petites entreprises, leur fournissant ainsi davantage de capitaux qu’elles pourront utiliser pour prêter davantage.

« Tout créancier qui consentira des prêts à la petite entreprise trouvera quelqu’un pour racheter ces prêts. A leur tour, les banques des collectivités locales n’auront plus à choisir entre donner des prêts à des petites sociétés solvables et garder en caisse un certain montant de capitaux et de liquidités » a dit le président.

M. Obama répond ainsi à ceux qui lui reprochent de ne pas faire assez pour la petite entreprise et de chercher surtout à venir en aide aux grandes sociétés et institutions financières.

XS
SM
MD
LG