Liens d'accessibilité

Niger : vers une extradition de Rhissa Ag Boula ?


Le Mouvement citoyen pour la paix, la démocratie et la République réclame l’extradition de l’ancien ministre Rhissa Ag Boula, qui vit aujourd’hui en France. Cet ancien leader de la rébellion touarègue a récemment déclaré, depuis Paris, son ralliement au Mouvement des Nigériens pour la Justice.

«Nous avons estimé, dit Nouhou Arzika, si la France n’est pas complice, comme nous l’avons déjà dit, du MNJ et des actes que ce mouvement est en train de poser au Niger, si Areva n’est pas le soutien effectif de ces rebelles, c’est le moment ou jamais de donner la preuve de leur innocence. » Le président du Mouvement citoyen nigérien ajoute qu’il faut absolument lancer un mandat international contre Rhissa Ag Boula et demander son extradition, en vertu de la coopération judiciaire qui prévaut entre Paris et Niamey.

Nouhou Arzika préconise également le retrait du passeport diplomatique nigérien dont Rhissa Ag Boula serait toujours détenteur. Au lieu de rébellion, il préfère qu’on parle plutôt de « bandes de terroristes ». Il écarte par conséquent toute idée de négociation avec ces individus qu’il qualifie de renégats.



XS
SM
MD
LG