Liens d'accessibilité

Les autorités saoudiennes rassurent les pèlerins


Le pèlerinage à la Mecque connaîtra mercredi son point culminant quand les fidèles musulmans vont tourner autour de la Kaaba. Dans l’intervalle le ministre saoudien de la sécurité fait savoir que Riyad a pris toutes les mesures pour garantir la sécurité des pèlerins.
Les forces spéciales saoudiennes ont procédé à des manœuvres pour parer à toute éventualité.

Des véhicules de transport de troupes, ambulances, camions de sapeurs-pompiers, véhicules de police, hélicoptères et autres avions ont été utilisés dans ces manœuvres.
Des barrages routiers et des contrôles de sécurité ont été érigés aux abords des lieux saints et le long des routes conduisant à la Mecque et à Médine. Personne ne peut pénétrer dans la ville où participer au Hajj sans autorisation. La télévision nationale saoudienne a montré les forces de sécurité procédant aux contrôles des véhicules civils et des bus transportant des pèlerins, vérifiant les passeports et autres pièces d’identité.

Les forces de sécurité sont prêtes, a fait savoir leur ministre, le prince Nayif Bin Abd al Aziz Al Saud.
Nous demandons à chacun de respecter la sainteté du hadj et les lieux saints, a dit Nayif Bin Abd el Aziz Al Saud, et nous prévenons qu’aucun acte de violence ne sera toléré.
Le ministre saoudien de l’intérieur a ajouté que toutes les mesures ont été prises pour empêcher tout individu ou groupe d’individus d’enfreindre les mesures de sécurité et pour garantir la quiétude des pèlerins.


Il a déclaré à la presse que son pays ne perd pas de vue ce qui se passe actuellement à la frontière avec le Yémen, et que Riyad entend prévenir toute tentative de sabotage ou de violence. Il n’a pas écarté l’hypothèse d’une connivence entre d’éventuels infiltrés et l’organisation terroriste Al Qaida pour commettre des attentats.

XS
SM
MD
LG