Liens d'accessibilité

Le Mali et la Guinée vont délimiter leur frontière commune


Les autorités maliennes et guinéennes se sont retrouvées lundi à Bamako pour éteindre un conflit domanial opposant les villages d’Alakan et Siradiouba dans les préfectures guinéenne de Mandiana et malienne de Yanfuéla. De source malienne, le bilan fait état de cinq morts, dont un gendarme.

Il s’agit du genre de litige qui aurait pu opposer des populations à l’intérieur d’un même pays, a déclaré le ministre guinéen de la Sécurité et de l’Administration territoriale, Mamadou Beau Keita. M. Keita et son homologue malien ont rapidement convenu de dédramatiser la situation. « Les administrateurs de part et d’autre de la frontière vont se rencontrer selon une périodicité définie pour une campagne conjointe de sensibilisation des populations » a dit en substance le ministre guinéen.

Le Mali et la Guinée vont œuvrer de concert à la délimitation de leur frontière, à l’aide de documents dont ils feront la quête à Dakar et Paris. Il reste que les auteurs de crimes et leurs complices de part et d’autre de la frontière seront poursuivis. Des patrouilles mixtes seront par ailleurs organisées le long de la frontière commune.

XS
SM
MD
LG