Liens d'accessibilité

Manœuvres diplomatiques autour du sommet de Lisbonne


Le président sénégalais Abdoulaye Wade a proposé mardi la création d’un comité de chefs d’état africains pour résoudre les contradictions opposant le Zimbabwe à la Grande-Bretagne, au sujet du sommet Afrique-Union européenne prévu en début décembre, à Lisbonne au Portugal. M.Wade qui espère pouvoir compter sur cinq leaders africains au moins, dont celui d’Afrique du sud, s’exprimait à l’issue d’entretiens au Zimbabwe avec son homologue Robert Mugabe.

Le Premier ministre britannique Gordon Brown a indiqué mardi qu’il n’a pas l’intention d’assister au sommet de Lisbonne, si M. Mugabe y assiste, lui aussi. A l’issue de ses conversations avec le chef de l’Etat sénégalais, le président Mugabe a dit qu’il n’a pas d’objections à un dialogue avec les Britanniques. Le chef de l’Etat sénégalais a invité le premier ministre Gordon Brown de Grande-Bretagne, à renoncer au boycottage du sommet Afrique-Union européenne. La primature britannique a fait savoir que le siège de la Grande-Bretagne ne sera pas vacant, même si M. Brown ou un membre influent de cabinet ne se rendait pas à Lisbonne.

XS
SM
MD
LG