Liens d'accessibilité

Coopération Turquie-Iraq sur la sécurité


L’Irak et la Turquie sont convenus d’oeuvrer de concert pour combattre les actes de terrorisme perpétrés par le PKK, le parti des Travailleurs du Kurdistan. Lors d’une conférence de presse conjointe avec son homologue turc, Ali Babacan, le ministre irakien des affaires étrangères Hoshyar Zebari a dit que son homologue et lui se sont mis d’accord pour lutter contre le terrorisme partout où il existe. Nous ne permettrons à aucun parti ou groupe, y compris le PKK, de gâcher nos relations bilatérales, a souligné Monsieur Zebari. Et d’ajouter, le gouvernement irakien aidera énergiquement la Turquie à éliminer cette menace.

Les actes de violence perpétrés par le PKK en Turquie ont fait près de 40 morts ces dernières semaines, y compris 12 soldats turcs tués dans une embuscade à Hakkari, une province turque proche de la frontière irakienne.

L’Irak a la responsabilité d’empêcher les terroristes d’opérer sur son territoire. Le porte-parole du département d’état américain, Sean McCormack dit qu’il faut faire cesser la violence. « Le PKK est une organisation terroriste qui doit être confrontée. Il y a eu récemment des pertes significatives en vies humaines côté turc et nous avons condamné ces attaques perpétrées par le PKK. Cette situation souligne l’importance d’une coopération entre les gouvernements de la Turquie et de l’Irak pour résoudre cette question. »

Monsieur McCormack a déclaré que le gouvernement de Baghdad doit faire le nécessaire pour mettre fin aux attaques du PKK. « Nous souhaitons voir le gouvernement irakien prendre des mesures pour prévenir les attaques terroristes. Et ces mesures, que Baghdad prendra seul ou en collaboration avec le gouvernement turc, ne devront aucunement entraver l’objectif à long terme, qui est de se débarrasser du PKK. »

La secrétaire d’état américaine Condoleezza Rice souligne que la coopération est essentielle pour vaincre le terrorisme du PKK. « Les Etats-Unis sont déterminés à oeuvrer de concert avec leurs alliés irakiens et leurs alliés turcs pour régler ce problème très difficile de terrorisme signalé dans une région plutôt reculée du nord de l’Irak. Cela requiert le partage des informations et beaucoup de coordination des efforts. »

Dans un communiqué conjoint, les Etats-Unis et la Grande-Bretagne ont promis d’intensifier leurs efforts de concert avec leurs alliés turcs et irakiens pour parvenir à l’objectif commun qui est de mettre fin au terrorisme perpétré par le PKK.

XS
SM
MD
LG