Liens d'accessibilité

Le président Bush et la paix au Moyen-Orient


Le président George W. Bush dit que les Etats-Unis parraineront une conférence internationale sur le Moyen-Orient dans le cadre des efforts visant à accomplir des progrès sur la voie de la paix entre Israël et les Palestiniens. L’objectif ultime, a souligné Monsieur Bush, est la création d’un état palestinien cohabitant avec Israël dans la paix et la sécurité. Le premier ministre israélien Ehud Olmert et le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas ont des consultations sur les questions de fond. et ils ont formé des groupes de travail pour consigner leurs points d’accord dans un document conjoint.

Monsieur Bush s’est félicité des progrès accomplis par Messieurs Olmert et Abbas. « Pour parvenir à une paix durable, l’accord conclu doit être bon pour les Palestiniens aussi bien que pour les Israéliens. Notre tâche est de faciliter ce processus. »

Un autre objectif, a noté le président Bush, est d’inviter les autres pays du Moyen-Orient à contribuer à la résolution du différend israélo-palestinien et à la création d’un état palestinien. « C’est ce que je veux dire quand je dis “accord global.” Il doit être global non seulement au niveau de l’aspect final de l’état palestinien, mais aussi au niveau de l’implication des pays de la région. Et je suis très optimiste à ce sujet. »

Monsieur Bush pense que cet état palestinien peut être démocratique mais que sa création sera difficile. « Et la raison pour cela, en fait, est qu’il y a des extrémistes qui ne souhaitent pas que la démocratie existe au Moyen-Orient, que ce soit en Irak, au Liban ou dans les territoires palestiniens. C’est une question qui va plus loin que les territoires palestiniens. Elle fait partie de cette lutte, cette lutte idéologique dans laquelle nous sommes engagés. »

« Les Etats-Unis sont en mesure d’appuyer la création d’un état palestinien démocratique, mais ne peuvent pas imposer la paix. Pour qu’un état palestinien puisse exister, il faut que les Israéliens et les Palestiniens parviennent à un accord », a souligné le chef de l’exécutif américain. « Nous pouvons faciliter cela, mais nous ne pouvons pas forcer les gens à prendre des décisions difficiles : c’est ce qu’ils doivent faire eux-mêmes. »

XS
SM
MD
LG