Liens d'accessibilité

Coopération dans la lutte contre le PKK


Le président George W. Bush s’est entretenu à la Maison-Blanche avec le Premier ministre de la Turquie, Recep Tayyip Erdogan. A l’ordre du jour, a dit Monsieur Bush, notre préoccupation commune qui est le PKK, le Parti des Travailleurs du Kurdistan. « Le PPK est une organisation terroriste - un ennemi de la Turquie, un ennemi de l’Irak et un ennemi des Etats-Unis. Nous avons parlé de la nécessité d’améliorer le partage des renseignements entre nos pays. Pour aller à la poursuite de ceux qui tuent des gens, vous avez besoin d’avoir de bonnes informations. »

Monsieur Bush a dit que son entretien avec le Premier ministre turc a également porté sur les moyens d’améliorer la communication entre les forces armées américaines et les militaires turcs. « A cette fin, le Premier ministre et moi avons établi un arrangement tri-partite. Dans ce cadre, le numéro deux des forces turques sera en contact avec son homologue américain et avec le général David Petraeus qui commande la force multinationale en Irak. »

Monsieur Erdogan a dit que les Etats-Unis et la Turquie sont des partenaires stratégiques dans la lutte contre le terrorisme. « Nous oeuvrons ensemble non seulement pour combattre le terrorisme, a dit le Premier ministre turc, mais aussi pour faire régner la paix dans le monde en général. »

Dans son tout dernier rapport sur le terrorisme, le département d’Etat américain a dit que plus de 3 000 terroristes du Parti des Travailleurs du Kurdistan se trouvent dans le nord de l’Irak. De là, le PKK coordonne les attaques perpétrées, pour la plupart, dans les régions kurdes du sud-est de la Turquie, et fournit un appui logistique aux combattants qui en lancent contre la Turquie. Pour tenter de faire cesser ces attaques, la Turquie et l’Irak ont récemment signé un accord visant à entraver l’appui financier et logistique fourni aux terroristes, à capturer et à extrader ces derniers tout en contrant leur propagande.

Monsieur Bush a affirmé que les Etats-Unis sont déterminés à oeuvrer étroitement avec la Turquie et l’Irak pour barrer la route aux terroristes du PKK. « J’ai donné l’assurance au Premier ministre que nous oeuvrons avec précaution et très étroitement avec les gens de la région kurde de l’Irak pour les aider à contrer le PKK et à repérer ses leaders afin de les empêcher de poursuivre leurs activités. »

Il est dans l’intérêt des Etats-Unis, de l’Irak et de la Turquie d’oeuvrer de concert pour contrer efficacement le terrorisme du PKK, a affirmé le président Bush.

XS
SM
MD
LG