Liens d'accessibilité

La politique des Etats-Unis à l'égard du Soudan


Le Soudan est l’une des priorités (les plus urgentes) de la politique étrangère américaine. Les Etats-Unis sont déterminés à faire cesser la violence au Darfour par le biais d’un accord politique global, à fournir de l’aide humanitaire aux populations vulnérables, à rendre possible le déploiement rapide au Darfour d’une mission hybride ONU/Union africaine, et à promouvoir la démocratie au Soudan.

Les Etats-Unis oeuvrent pour l’entrée en vigueur complète de l’Accord de paix global de janvier 2005, qui a mis fin à 21 ans de guerre civile entre le Nord et le Sud Soudan. Les Etats-Unis appuient également la mise en oeuvre de l’Accord de paix sur le Darfour, signé en mai 2006, par le gouvernement du Soudan et le Mouvement pour la Libération du Soudan, dirigé par Mini Minawi. L’ensemble de ces accords établit un cadre pour l’avènement d’un Soudan pacifique, uni et démocratique. Des élections démocratiques nationales, prévues en 2009 dans tous les Etats et régions du Soudan, sont un élément clé de l’Accord de paix global que les Etats-Unis appuient fermement.

En réponse à la violence au Darfour, les Etats-Unis ont imposé des sanctions économiques contre 7 personnes et plus de 160 compagnies contrôlées par le gouvernement soudanais ou ayant des liens avec les milices. Ces efforts entrent dans le cadre d’un ensemble de sanctions plus vastes que les Etats-Unis ont mis en place contre le gouvernement du Soudan.

En dépit de ces sanctions, les Etats-Unis restent le plus important donateur d’aide au Soudan, y compris pour le Darfour, où plus de deux millions et demi de personnes vivent dans des camps de déplacés. Depuis 2005, les Etats-Unis ont fourni plus de 4 milliards de dollars en aide humanitaire, en fonds pour appuyer les efforts de maintien de la paix et en aide au développement pour les populations au Soudan et dans l’est du Tchad. Au cours de l’exercice fiscal 2007, les Etats-Unis ont fourni plus d’un milliard de dollars en aide au peuple soudanais. Le président George Bush a demandé l’allocation d’un montant égal pour l’exercice fiscal 2008.

De plus, à ce jour, les Etats-Unis ont fourni plus de 80 pour cent de l’aide alimentaire acheminée au Soudan par le Programme alimentaire mondial. Le traitement brutal de civils innocents au Darfour est inacceptable, a dit le président Bush. Et il a ajouté : « Ce statu quo ne doit pas perdurer. »

XS
SM
MD
LG