Liens d'accessibilité

L'offensive du Pakistan dans la vallée de Swat


Au Pakistan, les forces de sécurité disent avoir repris le contrôle d’une hauteur stratégique occupée par des insurgés pro-talibans dans la région de la Vallée de Swat, dans le nord-ouest du pays. Quelque 40 insurgés auraient été tués dans les combats, ce qui porte à plus de 200 morts le total des rebelles abattus depuis le début de l’offensive gouvernementale dans le secteur ces dernières semaines. Parmi les insurgés tués, un commandant local. La population de la région appuie les opérations menées par Islamabad contre les militants, dit le général Waheed Arshad, porte-parole de l’armée nationale.

Les troupes pakistanaises ont également pris le contrôle d’une station de radio extrémiste, appelée Radio Mullah, qu’elles ont fermée. Sous la direction de l’imam extrémiste pro-taliban Maulana Fazlullah, cette radio diffusait des messages de menaces violentes contre ceux qui rejettent la version taliban de la Charia, la loi islamique, et incitait à l’insurrection contre le gouvernement pakistanais. Dans un éditorial intitulé « Enfin des troupes dans la Vallée de Swat », le quotidien pakistanais Daily Times dit que le règne de terreur de Fazlullah dans cette région avait l’appui des terroristes d’al-Qaida. L’emprise d’al-Qaida sur des gens comme le seigneur de guerre Fazullah est le résultat de nombreux facteurs, y compris, et non parmi les moindres, le financement et le contrôle de l’économie locale, affirme l’éditorial de ce journal pakistanais.

Le secrétaire d’Etat adjoint américain John Negroponte affirme que les Etats-Unis sont certainement en faveur des efforts du gouvernement pakistanais pour lutter contre l’extrémisme et la violence dans la région de Swat. « Je ne doute aucunement de la détermination du gouvernement d’Islamabad, de l’armée et des forces de sécurité pakistanaises de régler cette situation. Un Pakistan démocratique qui poursuit la lutte contre la terreur est vital aux intérêts à la fois des Etats-Unis et de l’Etat pakistanais », souligne monsieur Negroponte.

Le secrétaire d’Etat adjoint ajoute que la force n’est pas la seule chose nécessaire pour vaincre le terrorisme. Les Etats-Unis sont convaincus que le meilleur moyen pour un pays de contrer le terrorisme est de développer et d’assurer la croissance d’une classe politique modérée.

« Les Etats-Unis oeuvrent avec le gouvernement et le peuple pakistanais pour lutter contre l’extrémisme et nous pensons que l’un des meilleurs moyens pour ce faire est de promouvoir le processus politique démocratique », déclare le secrétaire d’Etat adjoint Negroponte.

XS
SM
MD
LG