Liens d'accessibilité

Les victimes du cyclone Sidr au Bangladesh


Les Etats-Unis aident le Bangladesh à se remettre des dégâts causés par le cyclone Sidr. Selon le bureau bangladeshi de gestion des catastrophes, à la date du 22 novembre, le cyclone avait affecté près de 7 millions de personnes, fait près de 3 000 morts et plus de 1 700 disparus. Mais les organisations d’aide sur le terrain indiquent que le nombre de morts et de disparus pourrait être supérieur aux chiffres officiels.

Le président George W. Bush et son épouse ont exprimé les condoléances de l’Amérique aux victimes de cette catastrophe. Les Etats-Unis fournissent des fonds pour l’aide d’urgence. Ils ont dépêché le Kearsarge, un bâtiment de l’US Navy qui est maintenant sur place au Bangladesh. Ce navire et les vingt hélicoptères à son bord aideront à faire parvenir des vivres, de l’eau potable et des fournitures médicales aux survivants dans les régions reculées.

Les autorités du Bangladesh, les agences du gouvernement des Etats-Unis et des organisations caritatives cherchent actuellement à déterminerles meilleurs moyens pour les militaires américains d’apporter de l’aide médicale et de l’assistance au niveau des transports, du génie civil et des communications. « Nous sommes ici pour aider le peuple du Bangladesh à combler ses besoins », a dit l’amiral Timothy Keating, commandant des forces américaines pour le Pacifique.

Avant même que le cyclone Sidr ne touche le Bangladesh, l’USAID, l’Agence américaine pour le développement international, a apprêté des embarcations, des systèmes d’assainissement d’eau et des ambulances flottantes pour fournir de l’aide d’urgence. En coopération avec des organisations caritatives privées, l’USAID a aidé à mettre en place des trousses d’urgence et à entreposer des vivres pour être distribuées après le passage du cyclone.

Suzanne Brooks est directrice du Centre international d’information pour les catastrophes. Elle dit : « Nous avons exhorté les Américains à fournir de l’aide en espèces, pour permettre aux travailleurs déjà sur place de répondre rapidement et efficacement aux besoins du peuple bangladeshi.» Madame Brooks souligne qu’il est important de noter que les victimes au Bangladesh seront affectées par cette catastrophe pendant des mois et même des années avant de pouvoir reprendre une vie normale.

L’administratrice de l’Agence américaine pour le développement international, Henriette Fore, dit que les Etats-Unis sont déterminés à aider le peuple du Bangladesh. « Notre souhait est de bâtir un partenariat solide et durable avec le Bangladesh », a souligné Madame Fore.

XS
SM
MD
LG