Liens d'accessibilité

Discours du président Bush sur la paix au Moyen-Orient


« L’heure est venue pour un Etat palestinien et pour la paix au Moyen-Orient », affirme le président George W. Bush. Le chef de l’exécutif américain a fait ces commentaires aux délégués de quelque 50 pays et organisations internationales réunies à Annapolis, dans l’Etat du Maryland, pour le lancement des premiers pourparlers de paix, en sept ans, entre Israéliens et Palestiniens. « Nous nous réunissons pour établir les fondements d’une nouvelle nation - un Etat palestinien démocratique qui vivra aux côtés d’Israël dans la paix et la sécurité. Nous sommes réunis pour aider à mettre fin à la violence qui est le vrai ennemi des aspirations à la fois des Israéliens et des Palestiniens.”

Monsieur Bush a lu un communiqué sur lequel s’étaient mis d’accord le Premier ministre israélien Ehud Olmert et le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas. « Nous exprimons notre détermination à oeuvrer pour mettre fin à l’effusion de sang, à la souffrance et aux décennies de conflit entre nos deux peuples ; à entamer une nouvelle ère de paix, basée sur la liberté, la sécurité, la justice, la dignité, le respect et la reconnaissance mutuelle ; à propager une culture de paix et de non-violence ; à confronter le terrorisme et l’incitation au terrorisme, qu’il soit perpétré par des Palestiniens ou par des Israéliens. Et afin de promouvoir l’objectif de deux Etats, Israël et la Palestine, cohabitant dans la paix et la sécurité, nous sommes convenus d’entamer immédiatement et de bonne foi des négociations bilatérales afin de parvenir à un accord de paix, y compris sur les questions fondamentales, sans exception, comme indiqué dans les accords précédents. »

Il est temps de faire régner la paix, a souligné Monsieur Bush, « parce qu’une bataille est en cours pour l’avenir du Moyen-Orient. Les extrémistes cherchent à imposer une vision sombre sur le peuple palestinien - une vision nourrie de désespoir afin de semer le chaos dans la Terre Sainte. Si cette vision prévaut, l’avenir de la région sera une suite sans fin de terreur, de guerre et de souffrance. Mais contre cette vision sombre se dresse le président Abbas et son gouvernement. Lesquels offrent au peuple palestinien une autre vision de l’avenir - une vision de paix, la vision d’une patrie et d’une vie meilleure. Le jour arrive où les Palestiniens connaîtront les bienfaits que la liberté apporte - et tous les Israéliens vivront dans la sécurité qu’ils méritent », a ajouté le président Bush.

XS
SM
MD
LG