Liens d'accessibilité

Les propos du président Obama sur Israël et la Palestine


Dans son discours, à l’université du Caire, le président Barack Obama a abordé l’une des principales sources de tensions entre les Etats-Unis et beaucoup de gens du Moyen-Orient: à savoir la situation entre les Israéliens, les Palestiniens et le monde arabe.

Le solide lien entre l’Amérique et Israël est indissoluble, a dit le président Obama. Il est basé sur les liens culturels et historiques et la reconnaissance de l’aspiration à une patrie juive, qui est ancrée dans une histoire tragique. « Le peuple juif a été persécuté pendant des siècles et l’antisémitisme en Europe a culminé en un Holocauste sans précédent, dans lequel six millions de Juifs ont péri», a dit le président Obama.

« La négation de ce fait est sans fondement, c’est de l’ignorance, de la haine. Menacer de détruire Israël – ou répéter les vils stéréotypes au sujet des Juifs – est profondément erroné et ne sert qu’à évoquer, dans l’esprit des Israéliens, ces souvenirs des plus difficiles, tout en empêchant l’avènement de la paix que cette région mérite, », a déclaré le chef de l’exécutif.
« En même temps », a dit le président Obama, « il est aussi indéniable que le peuple palestinien a souffert dans sa quête d’une patrie Pendant plus de 60 ans, ils ont connu la douleur du déracinement. La situation du peuple palestinien est intolérable. Et l’Amérique ne tournera pas le dos à l’aspiration légitime des Palestiniens à la dignité, aux opportunités et à un Etat qui leur soit propre. »

Ce n’est que par la création de deux Etats que les aspirations des deux parties peuvent être réalisées, a dit M. Obama. Pour que la paix s’installe, toutes les parties doivent assumer leurs responsabilités. « L’Autorité palestinienne doit développer sa capacité de gouvernement, avec des institutions satisfaisant les besoins de son peuple. Le Hamas doit mettre un terme à la violence, reconnaître les précédents engagements, ainsi que le droit d’Israël d’exister. »

Dans le même temps, a dit M. Obama, les Israéliens doivent reconnaître que le droit à l’existence d’Israël ne peut pas être nié, pas plus que celui de la Palestine. Israël doit cesser l’expansion des implantations juives sur le territoire palestinien, reconnaître que la crise humanitaire à Gaza ne contribue pas à la sécurité d’Israël et prendre des mesures concrètes pour améliorer la vie quotidienne du peuple palestinien.

Enfin, a dit le président Obama, les pays arabes doivent aider les Palestiniens à développer des institutions qui supporteront leur Etat et à reconnaître la légitimité d’Israël.
« Nous tous », a dit le président Obama, « avons la responsabilité d’œuvrer en faveur de l’avènement du jour où les mères israéliennes et palestiniennes pourront voir grandir leurs enfants sans crainte. »

XS
SM
MD
LG