Liens d'accessibilité

Columbus Day


Les Américains célèbrent ce lundi 8 octobre Columbus Day, la fête nationale dédiée à Christophe Colomb. Le 12 octobre 1492, trois navires ont atteint les îles qu’on appelle aujourd’hui les Bahamas. Leur capitaine était un Italien au service de l’Espagne, Christophe Colomb. Il cherchait un raccourci entre l’Europe et l’Asie. Mais il a en fait découvert un nouveau monde.

Né en 1451, Christophe Colomb était un homme de la Renaissance, époque où les Européens commençaient à redécouvrir le savoir et la culture de la Grèce et de la Rome antiques. Les érudits musulmans avaient préservé une grande partie de ces connaissances. Et l’invention de l’imprimerie en 1440 a conduit à une révolution dans le domaine de la communication et de l’éducation. Les oeuvres des anciens philosophes grecs, Platon et Aristote, et d’autres penseurs de l’époque classique ont été alors publiées sur une grande échelle et beaucoup de gens ont commencé à s’interroger sur les idées qu’on se faisait alors de la Terre et des relations humaines. Les astronomes européens, Copernic et Galilée, ont détruit le mythe selon lequel la terre était le centre de l’univers.

Ces nouvelles connaissances, selon le terme utilisé à l’époque, ont également conduit les peuples à remettre en question les systèmes politiques autoritaires basés sur le prétendu “droit divin” des rois. Le philosophe politique anglais, John Locke, a avancé l’argument que tout gouvernement légitime est fondé sur “le consentement des gouvernés”. Dans un fameux essai sur la tolérance, Locke a écrit que la foi religieuse est une question relevant de la conscience de l’individu, et non pas du bon vouloir du prince, c’est-à-dire de l’état, et que là où la foi est persécutée, aucune foi n’est en sécurité.

Armés de ces idées, des colons européens ont émigré au Nouveau Monde. Affirmant le droit de toute l’humanité à la liberté, ils ont créé les Etats-Unis d’Amérique et transformé une nature sauvage en la nation la plus libre et la plus productive de toute l’histoire.

C’est la liberté et la promesse d’une vie meilleure qui ont attiré des millions d’immigrants en Amérique pendant les cinq siècles qui ont suivi le voyage audacieux de Christophe Colomb. Columbus Day est le symbôle de la diversité qui fait des Américains un peuple unique, un symbôle de l’héritage qu’ils partagent tous. La meilleure expression de cet héritage est probablement la devise latine du Grand Sceau des Etats-Unis: E Pluribus Unum : Un seul peuple, à partir de beaucoup.

XS
SM
MD
LG