Liens d'accessibilité

RDC : un troisième chef de guerre transféré devant la CPI


Mathieu Ngudjolo Chui, ancien commandant de la milice du Front nationaliste et intégrationniste ou FNI, a été arrêté hier à Kinshasa et transféré à la Cour pénale internationale (CPI) de La Haye.

Mathieu Ngudjolo est accusé de crimes commis en 2003 dans le district de l’Ituri, dans le nord-est de la RDC. Plus précisément, neuf chefs d'accusation ont été retenus contre lui : trois pour des crimes contre l'humanité et six pour des crimes de guerre, a noté Paul Madidi, chargé des communications pour la CPI à Kinshasa.

Il s'agit du troisième seigneur de guerre congolais à être transféré devant la CPI, après Thomas Lubanga et Germain Katanga, arrêtés en mars 2005 à Kinshasa.

XS
SM
MD
LG