Liens d'accessibilité

RDC : la représentante spéciale du secrétaire général de l’ONU pour les enfants appelle à la nomination d’un envoyé spécial sur la violence sexuelle


A l’occasion de sa visite en RDC, Radhika Coomaraswamy a annoncé que des enfants associés aux groupes armés de l’Est, notamment au Congrès national pour la défense du peuple (CNDP), vont être libérés et réintégrés dans leurs communautés. Elle a également demandé au président Joseph Kabila de nommer un envoyé spécial sur la violence sexuelle.

Pour sa part, le ministre congolais des Droits humains, Upio Kakura Wapol, a expliqué que la stratégie de Kinshasa dans ce domaine comprenait une agence nationale de lutte contre les violences faites à la femme et à l’enfant. Cette agence a pour mission de coordonner les efforts des divers ministères et de la communauté internationale en matière de prévention, de lutte contre l’impunité et de compensation des victimes de violences.

XS
SM
MD
LG