Liens d'accessibilité

Remaniement ministériel en RDC


Le président Joseph Kabila a mis sur pied un cabinet restreint marqué par l’arrivée de dix nouveaux ministres. En tout, il compte 45 membres, contre 59 dans le précédent. Certains ministères ont fusionné et d’autres ont été purement et simplement supprimés. Par contre, un ministère chargé des relations avec le parlement a été créé.

Antoine Gizenga reste chef du gouvernement et les ministres des Affaires étrangères, de la Défense et de l’Intérieur conservent leur porte-feuille. Le nouveau gouvernement congolais compte un nombre plus élevé de femmes et chaque province dispose d’au moins deux représentants en son sein.

De l’avis des analystes, le gouvernement issu des élections de 2006 était bien trop lourd pour un pays en butte à des difficultés économiques. Mais selon Polydor Muboyayi, directeur de publication du journal Le Phare, à Kinshasa, « c’est juste un pré-remaniement… parce que le véritable remaniement va venir plus tard ».

XS
SM
MD
LG