Liens d'accessibilité

Guinée : Dadis Camara plaide pour la démocratie


Le convalescent président guinéen Moussa Dadis Camara a confirmé dimanche son soutien au gouvernement de transition à mettre sur pied, chargé de conduire son pays vers de nouvelles élections. Il s’exprimait en public pour la première fois au Burkina Faso, depuis l’attentat dont il a été victime.

« Le 3 décembre 2009, il y a exactement quarante-quatre jours, je fus victime d’une tentative d’agression par un de ceux en qui j’avais placé ma confiance. Grâce à la prompte réaction de chefs d’Etat amis, je fus évacué au Royaume du Maroc où j’ai bénéficié de soins médicaux appropriés, ce qui me permet, aujourd’hui, de m’adresser à vous, bien que convalescent. C’est l’occasion d’exprimer, par ma voix, mes vifs remerciements au président Abdoulaye WADE du Sénégal, au président Blaise Compaoré du Burkina Faso d’où je vous parle en ces instants, au guide de la grande révolution libyenne, le colonel Mouammar El Kadhafi, et à sa Majesté le Roi Mohamed VI du Maroc. »

Lisant lentement d’une voix affaiblie un texte rédigé à l’avance, le capitaine Camara a expliqué que sa vie n’était plus en danger, mais qu’il a besoin de repos. Le président du CNDD a invité les Guinéens à se mobiliser pour la démocratie, tout en assurant qu’il apportera sa collaboration au général Sékouba Konaté pour une transition réussie.

XS
SM
MD
LG