Liens d'accessibilité

Côte d'Ivoire : pas de retard dans le processus de paix selon le président Gbagbo et le premier ministre Soro


Le président ivoirien Laurent Gbagbo et le premier ministre Guillaume Soro critiquent unanimement le dernier rapport du secrétaire général de l’ONU, Ban Ki Moon, qui parle de retards dans l’application du processus de paix.

« Ce rapport ne nous paraît pas correspondre à une réalité objective sur le terrain », a déclaré Méité Sindou, porte-parole du Premier ministre ivoirien. Affirmant qu’une nouvelle réflexion avait été rendue nécessaire par l’apathie et l’échec de la communauté internationale entre les accords de Marcoussis et Prétoria en passant par ceux d’Accra, M. Sindou a dit que la confiance et la volonté politique existent désormais au sommet de l’Etat.

« Le rapport du secrétaire général de l’Onu n’a pas suffisamment tenu compte du climat d’apaisement que le Premier ministre Guillaume Soro, en collaboration avec le chef de l’Etat, est parvenu à instaurer en Côte d’Ivoire depuis les accords de Ouagadougou », a souligné le porte-parole de M. Soro.

XS
SM
MD
LG