Liens d'accessibilité

Tchad : état d’urgence dans le Nord et l’Est


Le gouvernement tchadien a décrété mardi l’état d’urgence pour douze jours dans trois régions du pays : le BET, le Ouadi Sira et le Ouadi Fira. Ces trois régions couvrent l'ensemble du nord et de l'extrême-est du pays, y compris le département du Dar Tama, théâtre de récents accrochages entre des membres de l’ethnie tama, majoritaire au sein de Front uni pour le changement (FUC), ancien mouvement rebelle, et ceux de l’ethnie zaghawa dont est issu le président Idriss Déby Itno.

Selon la presse tchadienne, le ministre de la Défense Mahamat Nour Abdelkarim, l’ex-leader du FUC, accuse l’entourage du président Idriss Déby Itno d’être à l’origine de ces violences. Tenebaye Massalbaye, président de la Ligue tchadienne des droits de l’Homme, estime que seul le désarmement des populations civiles dans cette région pourra mettre fin à ces affrontements.

Pour sa part, le secrétaire d’Etat tchadien à l’Intérieur chargé des collectivités décentralisées, Abderahmane Djasnabaille, a expliqué que le gouvernement veut se donner les moyens de régler ce problème de manière durable.

XS
SM
MD
LG