Liens d'accessibilité

Chad : l’affaire FM-Liberté classée sans suite, mais notre station partenaire reste fermée


A Ndjamena, le procureur de la République a classé sans suite l’affaire qui a entraîné la fermeture de la station de radio FM-Liberté, ainsi que l’interpellation du coordonateur de la station, Lazare Djekourniga Kaouta, du président du Parti libéral tchadien, Kellepete Dono, et du secrétaire général de l’Association tchadienne pour la défense des consommateurs, Daouda El Hadj Adam.

Sur les ondes de FM-Liberté, M. Dono avait condamné les manifestations organisées par le pouvoir contre le Soudan. Pour sa part, M. Adam s’était fait l’écho de l’arnaque dont sont victimes les Tchadiens désireux d’obtenir une carte d’identité nationale.

Maître Djaibe Allaissem, l’avocat de FM-Liberté, a tenté en vain d’obtenir la réouverture de notre station partenaire. Le Parquet de Ndjamena estime qu’il s’agit d’une affaire administrative et a conseillé à Maître Allaissem de s’adresser à la Police nationale.

XS
SM
MD
LG