Liens d'accessibilité

Selon le président de la Fed, la récession a sans doute pris fin


Ben Bernanke a déclaré qu’il faudra un certain temps avant que les Américains sentent la différence. Il a précisé que les chiffres annoncent une reprise économique qui se poursuivra l’an prochain, mais il est d’accord avec les prédictions selon lesquelles cette reprise ne créera pas de nouveaux emplois, et que le taux de chômage restera élevé pour quelque temps encore.

L’optimisme de monsieur Bernanke n’est pas partagé par tout le monde. Le secrétaire américain au Trésor, Timothy Geithner, a déclaré à la chaîne ABC que la nouvelle administration ne sera satisfaite que lorsque les citoyens américains au chômage auront à nouveau du travail. « Nous n’en sommes pas encore là », a ajouté monsieur Geithner.
Le taux de chômage aux Etats-Unis a atteint au mois d’août 9,7 pourcent, le plus fort taux en vingt-six ans. Selon certains économistes, il pourrait même atteindre 10 pourcent avant d’accuser une baisse.

Le secrétaire au Trésor a par ailleurs signalé que le gouvernement travaille au retrait de son aide aux compagnies financières et à l’industrie automobile, ce qui prendra un certain temps. De sources médiatiques, le gouvernement a entamé des discussions pour la vente de ses parts dans Citigroup. Le gouvernement avait injecté 45 milliards de dollars dans le groupe en prêts d’urgence et avait reçu en retour 7,7 millions d’actions, dont la valeur a augmenté depuis de près de 9,8 milliards de dollars.

XS
SM
MD
LG