Liens d'accessibilité

RDC : retour au calme dans la province du Bas Congo


Il y a divergences sur le bilan des affrontements au Bas Congo entre forces de l’ordre et militants de Bundu Dia Kongo Les autorités provinciales parlent d’une vingtaine de morts. Toutefois, selon le chef spirituel de cette secte politico-religieuse, Ne Mwanda Nsemi, le bilan est beaucoup plus lourd ; il accuse les policiers d’avoir bombardé les populations civiles.

Au-delà de cette bataille de chiffres, les problèmes de fond qui ont mené à ces troubles sont toujours intacts, note Me Hervé Diakiesse, militant des droits de l’homme et avocat à la Cour pénale internationale. « Le mécontement d’une grande partie de la population désoeuvrée est facilement exploité à des fins extrémistes », a-t-il souligné.



XS
SM
MD
LG