Liens d'accessibilité

L’Afrique abrite un milliards d’habitants


Le Fonds des Nations Unies pour les activités en matière de population fait savoir que l’Afrique a maintenant plus d’un milliard d’habitants. C’est dire le double de sa population il y a juste 27 ans. Le Nigéria et l’Ouganda ont les taux de croissance les plus rapides.

Une bonne partie de la population africaine est composée de jeunes de moins de 25 ans.
Le continent pourrait avoir deux milliards d’habitants en 2050. Pour Mignane Diouf du Réseau Africain pour le Développement Intégré, cet accroissement spectaculaire est une bonne chose, interrogé par Idriss Fall, dans le mesure le développement est fait par les mains des hommes et des femmes, «il est évident que même si nous étions douze milliards de personnes, soutient-il, avec le niveau technologique actuel du monde, où l’homme titille la planète Mars et se promène de façon cybernétique, il est évident qu’il y a de quoi nourrir les populations du monde ». L'Afrique serait ainsi un continent riche de son capital humain, à mettre au service de son énorme potentiel.


De plus, fait-on remarquer, il s'agit d'un «spectaculaire envol démographique» de ce continent resté longtemps sous-peuplé, saigné par la traite négrière - qui aura éloigné de ses terres, est-il besoin de la rappeler, 11 millions d'hommes en trois siècles - et les épidémies.
Inquiétante cependant, l'annonce de ce formidable record intervient à un moment où la faim ceinture nombre de personnes sur le continent. Et, au moment où s'achève, à Rome, sur une note avérée d'échec, le sommet de l'Organisation des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation, on peut se renfrogner de savoir que la multitude silencieuse de cette énorme population africaine n'a - et n'aura - rien à manger pour longtemps encore.


Le tableau est des plus sombres, en effet, puisqu'à côté de cette réalité agissante, où l'on retrouve la plupart du 1,2 milliard de personnes qui souffrent de la faim dans le monde dans les pays sous-développés, et notamment en Afrique, notre continent semble synthétiser tous les maux qui fondent sa perte: pauvreté, faim, émigration, terrorisme, conflits armés...


XS
SM
MD
LG