Liens d'accessibilité

Les grands pays émergents exigent un accord contraignant sur le climat d’ici à 2011


Les grands pays émergents exigent un accord contraignant sur le climat d’ici à 2011

Les grands pays émergents exigent un accord contraignant sur le climat d’ici à 2011

<!-- IMAGE -->

A l’occasion d'une réunion au Cap en Afrique du Sud, un groupe de quatre pays émergents influents a appelé dimanche à l'adoption au niveau mondial d'un accord contraignant sur le réchauffement climatique au plus tard en 2011.

Les ministres de l'Environnement de l'Afrique du Sud, du Brésil, de la Chine et de l'Inde – les quatre pays formant le groupe BASIC, dédié à la lutte contre le réchauffement climatique depuis le sommet de Copenhague fin 2009 – se retrouvent lundi pour discuter des moyens de ralentir le réchauffement de la planète.

Les ministres ont aussi demandé aux pays développés de débourser rapidement 10 milliards de dollars en faveur des pays pauvres pour les aider à réduire l’impact du changement climatique.

Selon l’agence Reuters, ils ont également indiqué que le monde ne peut pas attendre indéfiniment que les États-Unis, principal producteur de dioxyde de carbone après la Chine, adopte la loi nécessaire pour mener à bien ces négociations.

Une version amendée du projet de loi sur le climat destiné à réduire les émissions de dioxyde de carbone et des gaz à effet de serre devait être dévoilée par un groupe de sénateurs ce lundi, mais samedi le sénateur républicain Lindsey Graham a menacé de retirer son soutien au projet de loi si les dirigeants démocrates lançaient également un débat sur le projet de réforme de l’immigration. Du coup, la présentation du projet de loi sur le climat a été reportée à samedi prochain.

XS
SM
MD
LG