Liens d'accessibilité

Cameroun : décès en prison du directeur de publication de « Cameroun Express »


Cameroun : décès en prison du directeur de publication de « Cameroun Express »

Cameroun : décès en prison du directeur de publication de « Cameroun Express »

Le directeur de publication de l’hebdomadaire « Cameroun Express », Cyrille Germain Ngota Ngota, plus connu sous le nom de Bibi Ngota, est décédé dans la nuit du 21 au 22 avril 2010, dans la prison centrale de Kondengui, à Yaoundé. Il souffrait d’hypertension artérielle.

Il avait été arrêté avec deux autres journalistes et était en détention préventive pour une affaire de faux document incriminant le secrétaire général de la présidence de la République, Laurent Esso, document dont les journalistes tentaient de vérifier l’authenticité.

La récupération de la dépouille n’a pas été facile selon le directeur de l’hebdomadaire « Nouvelle Afrique » et vice-président de l’union des journalistes libres du Cameroun, Biloa Ayissi. « Dans un premier temps, on a refusé en nous disant que le procureur a dit que c’était un dossier délicat, il va demander l’autorisation de la hiérarchie » , a dit M. Ayissi.

Il a fallu organiser « un direct » avec une station radio de la place pour que les autorités consentent à ordonner la restitution du corps du défunt journaliste, a expliqué Biloa Ayissi.

XS
SM
MD
LG