Liens d'accessibilité

Obama appelle les « titans » de Wall Street à accepter la réforme du secteur financier


Obama appelle les « titans » de Wall Street à accepter la réforme du secteur financier

Obama appelle les « titans » de Wall Street à accepter la réforme du secteur financier

<!-- IMAGE -->

Dans un discours prononcé aujourd’hui à New York, le président Barack Obama a cherché à convaincre les titans de Wall Street de la nécessité d’adopter la réforme de la régulation des entreprises, notamment dans le secteur bancaire. M. Obama a insisté sur l'importance de mettre à jour une réglementation qui brillera « par son bon sens » pour éviter une nouvelle crise et protéger les Américains.

« Il est essentiel que nous tirions les leçons de cette crise, afin de ne pas nous condamner à la répéter. Et que personne ne se trompe, c'est exactement ce qui se passera si nous laissons passer ce moment, ce qui est inacceptable pour moi et pour vous, le peuple américain », a déclaré M. Obama.

Pour le président, il ne s’agit pas moins de poser de nouvelles bases pour assurer l’essor de l’économie américaine au 21ème siècle. « Le libre marché n’a jamais été un permis pour rafler tout ce que vous pouvez, n’importe comment », a déclaré le chef de l’exécutif. « J’ai fréquemment évoqué la nécessité de construire une nouvelle fondation pour la croissance économique au 21ème siècle, et vu l’importance du secteur financier, la réforme de Wall Street est une partie essentielle de cette fondation. Sans elle, notre maison continuera de reposer sur des sables mouvants », a-t-il ajouté.

Pour consolider la reprise de l’économie américaine après plus de deux ans de crise, M. Obama a demandé au « titans » de Wall Street de ne pas faire obstacle aux réformes. « Je suis ici aujourd'hui pour vous exhorter à vous joindre à nous au lieu de nous combattre » a lancé M. Obama, rappelant aux banquiers qu’on a tendance à oublier que derrière chaque dollar en bourse ou investi, il y a une famille qui cherche à acheter un logis, à payer des études, à ouvrir un commerce ou à économiser pour assurer une retraite. « Ce qui se passe ici a des conséquences réelles dans tout notre pays », a souligné le président.

Le projet de réforme proposé par l’administration Obama vise à réduire le risque que des institutions financières trompent les investisseurs. Il rendrait également plus transparents l'achat et la vente de produits dérivés, ces instruments complexes dont la valeur est fondée sur celle d'autres investissements.

Le texte a été adopté à la Chambre des représentants en décembre et attend d’être voté par le Sénat, où les républicains s’y opposent.

XS
SM
MD
LG