Liens d'accessibilité

Coupe du monde 2010 : l’Afrique du Sud est fin prête, assure le président Zuma


Coupe du monde 2010 : l’Afrique du Sud est fin prête, assure le président Zuma

Coupe du monde 2010 : l’Afrique du Sud est fin prête, assure le président Zuma

A quelques sept semaines du coup d’envoi de la Coupe du monde, le 11 juin prochain, en Afrique du Sud, le pays organisateur est fin prêt, a assuré, mercerdi, son président, Jacob Zuma, qui promet aux sportifs et à leurs fans une expérience inoubliable.

La Coupe du monde permettra à l’Afrique du Sud de raconter l’histoire d’un continent grouillant de vie et de possibilités, qui embrasse les autres nations et leurs cultures, a expliqué le chef de l’état sud-africain à une foule enthousiaste de Kimberly, dans le centre du pays. « C’est la plus grande occasion que nous ayons de présenter notre diversité et notre potentiel au monde », a lancé le président Zuma.

Le gouvernement a investi près de 5 milliards de dollars dans les infrastructures et le pays en bénéficiera pour les années à venir, a-t-il dit, précisant que les préparatifs du « Mondial » ont déjà un impact sur l’économie sud-africaine. Les autorités tablent sur 60 000 nouveaux emplois permanents et l’infusion de près d’un milliard de dollars dans l’économie nationale.

Le chef de l’Etat sud-africain a invité ses compatriotes à prendre possession de la Coupe du monde et à en créer les conditions du succès. « Nous sommes prêts à tous points de vue et je pense que notre chaleur et notre ’’sud-africanité’’ seront bien exposées. Nous serons une nation qui se comporte bien, et qui montrera au monde que nous sommes prêts à accueillir la Coupe du monde et que l’Afrique est prête », a déclaré Jacob Zuma.

A sept semaines du coup d’envoi, les dix stades sud-africains devant accueillir les matchs sont opérationnels. Le nouveau terminal de l’aéroport international de Johannesburg a été inauguré et l’aéroport flambant neuf de Durban devrait l’être dans deux semaines.

De leur côté, les forces de sécurité disent qu’elles s’exercent au contrôle des foules, à la lutte antiterroriste et à la protection des équipes, des dignitaires et fans étrangers.
40 000 policiers seront à pied d’œuvre durant la compétition et seront dotés, pour l’occasion, d’un nouvel équipement d’une valeur 180 millions de dollars.

Côté football, la FIFA dit que 180 000 des 500 000 billets restants ont été vendus depuis la semaine dernière.

La Coupe du monde 2010 suscite un engouement particulier ici aux Etats-Unis où plus de 100 000 billets ont été achetés, suivi de la Grande-Bretagne et de l’Allemagne.

XS
SM
MD
LG