Liens d'accessibilité

Le recensement devrait confirmer la prééminence des Hispaniques


Le recensement devrait confirmer la prééminence des Hispaniques

Le recensement devrait confirmer la prééminence des Hispaniques

Les opérations de recensement 2010 se poursuivent aux États-Unis. Prévues tous les dix ans, elles devraient, cette année, confirmer l’importance numérique des Hispaniques.

Le Bureau américain du recensement a déjà averti que d’ici à 2050, les minorités raciales seront majoritaires dans le pays. Le groupe le plus important restera celui des

<!-- IMAGE -->

Hispaniques, ces derniers ayant déjà dépassé les Noirs pour devenir la principale minorité des États-Unis.

« Les Hispano-Américains sont vraiment le moteur qui conduit ce grand changement dans notre composition ethnique » explique Carl Haub de l’institut privé Population Reference Bureau. D’ici à cinq ans, le nombre de naissances des enfants blancs devrait tomber pour la première fois au dessous des 50%, ajoute-t-il. De surcroît, pour chaque Hispanique qui meurt, dix bébés hispaniques naissent.

A l’origine de ce phénomène : le fait que les Blanches sont en général mieux éduquées, et exercent des professions. Alors, elles ont moins d’enfants, alors que les femmes membres de minorités raciales, moins bien éduquées, et aux bas revenus, ont plus de bébés.

« Avec un peu de chance, le niveau de discrimination et de racisme baissera. Au moins la couleur de leur peau ou la langue qu'ils parlent sera moins importante et ce qui comptera davantage, c’est ce qu'ils savent, ce dont ils sont capables et comment ils peuvent contribuer à la communauté » affirme Enrique Torrico, employé de l’école bilingue hispanique-américaine Centro Nia à Washington. Les élèves feraient bien de se préparer à ces nouvelles réalités en apprenant des langues étrangères et en s’ouvrant à toutes les cultures, ajoute-t-il.

A noter que, comme lors du recensement de 2000, le gouvernement américain offre aux citoyens la possibilité de se réclamer d’une ou plusieurs races, les Américains aux origines multiraciales étant l’un des groupes dont la croissance démographique est la plus forte dans le pays. Mis à part l’immigration record de ces 40 dernières années, la diversité ethnique et raciale est nourrie par la hausse des mariages mixtes.

Les questionnaires pour le recensement sont arrivés à la mi-mars dans plus de 135 millions de foyers. Les Américains avaient jusqu’au 16 avril pour les renvoyer, mais selon les médias, un foyer sur trois ne l’a pas fait. Le porte-à-porte commencera donc le premier mai pour recenser ceux qui n’ont pas participé à l’opération par voie postale.

XS
SM
MD
LG