Liens d'accessibilité

Cendres volcaniques en Europe: le pire est passé selon l’OMM


L’Organisation météorologique mondiale estime le pire est passé en ce qui concerne la perturbation du trafic aérien par que le nuage de cendres émanant du volcan islandais. Un changement dans la direction du vent va probablement l’éloigner de l’Europe.

L’Organisation note qu’en Islande même, l’éruption volcanique semble être passée à une phase non explosive. Et bien que des cendres continuent d’être rejetées dans l’atmosphère, on assiste beaucoup plus à une coulée de lave, souligne l’OMM.

De l’avis de son directeur général, Herbert Puempel, c’est un bon signe. « Cela est habituellement interprété comme un signe que le pire est passé en ce qui concerne l’atmosphère. Cela peut être bien sûr très dangereux pour les gens vivant aux alentours » a déclaré le directeur général de l’OMM.

L’OMM fait état de l’émergence d’autres signes positifs d’un point de vue météorologique. Elle prédit que le système haute pression au-dessus de l’Islande, à l’origine de tant de problèmes, cèdera la place à un système basse pression ; cela devrait arriver jeudi, vendredi et samedi.Cette basse pression provoquera de la pluie, a indiqué Herbert Puempel.

« Ainsi donc, si vous avez de la pluie, la plus grande quantité de cendres, qui flotte sous les nuages pluvieux, typiquement à 3 ou 4 km, sera précipitée au sol par la pluie. Toute trace de cendre encore dans l’atmosphère sera poussée vers le nord, vers l’Arctique, a expliqué le directeur général de l’Organisation météorologique mondiale, qui a fait état de signes très positifs pour la deuxième moitié de la semaine.

A moins qu’un autre volcan islandais ne se réveille, le week-end devrait être tranquille, a dit Herbert Puempel ; ce qui devrait permettre aux compagnies aériennes de reprendre leurs activités.

XS
SM
MD
LG