Liens d'accessibilité

Etats-Unis : le président Obama présente sa vision pour le programme spatial américain


Etats-Unis : le président Obama présente sa vision pour le programme spatial américain

Etats-Unis : le président Obama présente sa vision pour le programme spatial américain

Le chef de l’exécutif américain, Barack Obama, propose une révision radicale de la mission de la NASA, l’agence spatiale américaine. S’exprimant, jeudi, au centre spatial Kennedy en Floride, il a dit qu’il s’attend à ce que de nous véhicules spatiaux soient mis au point d’ici 2025 pour permettre l’exploration en profondeur de l’espace. Des missions habitées américaines pourraient visiter la planète Mars d’ici les années 2030., a-t-il ajouté.

<!-- IMAGE -->

C’est en 1961 que le président John F. Kennedy avait défini les ambitions spatiales américaines pour le 20e siècle . « Je pense que cette nation doit s’engager à atteindre, avant la fin de cette décennie, l’objectif d’envoyer un homme sur la Lune et de le ramener en toute sécurité sur terre. Aucun projet spatial de cette période ne sera plus impressionnant pour l’humanité ou plus important pour l’exploration, à long terme, de l’espace », avait déclaré le défunt président Kennedy.

Cette vision va être radicalement modifiée par le projet de budget 2011 de la NASA, d’un montant de 19 milliards de dollars. Celui-ci représente une hausse de plus de 250 millions de dollars par rapport à 2010 et 6 milliards de dollars de plus d’investissements dans les domaines scientifiques.

Le nouveau budget supprime le programme Constellation, qui prévoyait la construction de nouveaux engins spatiaux et fusées pour remplacer les navettes spatiales actuelles, ainsi que le retour sur la lune.

<!-- IMAGE -->

Il s’agira, pour la NASA, de mettre au point des technologies permettant à des robots et des êtres humains d’aller en profondeur dans l’espace, au-delà de l’orbite terrestre, a expliqué Charles Bolden, administrateur de l’agence spatiale américaine. « Ce budget nous permet de planifier un réel avenir dans l’exploration spatiale, avec des capacités de rendre des choses étonnantes possibles, mais aussi accessibles et durables », a dit Bolden, l’objectif ultime étant une mission habitée sur Mars.

<!-- IMAGE -->

Dans une déclaration publiée en février, Kay Bailey Hutchinson, membre de la Commission du commerce, des sciences et des transports du Sénat américain, a averti que le prochain budget de la NASA supprimera le rôle de leader des Etats-Unis dans l’exploration spatiale ; un avis que partage David Vitter de la même Commission.

« Je crois que la réaction consensuelle au nouveau budget est qu’il constitue un changement radical. Et si la vision sans ressources est une hallucination, en revanche, les ressources sans la vision sont une perte de temps et d’argent », a déclaré le sénateur Vitter.

Neil Armstrong, le premier homme à marcher sur la Lune, en 1969 durant la mission Apollo 11, est du même avis. La suppression du programme Constellation aura un effet dévastateur, a-t-il déclaré.

Edwin « Buzz » Aldrin, un autre membre d’équipage d’Apollo 11, soutient l’initiative du président Obama. Celle-ci permettra aux Etats-Unis de poursuivre l’exploration spatiale et de relever des défis au-delà de la terre, a déclaré Aldrin.

XS
SM
MD
LG