Liens d'accessibilité

Sommet nucléaire de Washington : un important pas vers la protection des matières fissiles selon Barack Obama


Le président américain Barack Obama a qualifié d’important pas en avant le sommet sur la sécurité nucléaire qui s’est achevé mardi, à Washington. Les 47 pays qui y ont participé se sont entendus pour sécuriser les matières fissiles dans un délai de quatre ans, afin d’en empêcher l’accès aux terroristes.

Dans son discours de clôture du sommet, M. Obama a qualifié l’évènement de progrès considérable s’inscrivant dans un redoublement d’effort pour un monde sans armes nucléaires.


Les participants ont publié un communiqué final présentant les mesures à prendre afin que les groupes terroristes ne puissent pas accéder aux matériaux fissiles, de même qu’à l’information et aux technologies du secteur nucléaire. Les Etats devront par exemple coopérer en matière de lutte contre le trafic nucléaire.

En ce concerne le dossier nucléaire iranien, le secrétaire à la défense américain, Robert Gates, estime que Téhéran n’a pas encore la capacité de produire d’armes nucléaires dans la période d’une année au moins.

M. Gates s’exprimait ainsi en réponse aux déclarations d’un haut responsable iranien des questions nucléaires, Behzad Soltani, qui avait affirmé que Téhéran rejoindrait dans un mois « le club mondial du nucléaire » pour dissuader d’éventuelles attaques contre l’Iran.

Selon l’agence iranienne officielle Fars, Behzad Soltani a également dit que l’Iran avait l’intention de développer sa technologie nucléaire pour des objectifs autres que la production d’énergie et de combustible.

Le président américain Barack Obama a appelé la communauté internationale à prendre de nouvelles sanctions contre l’Iran, rapidement et avec audace, selon ses termes.

XS
SM
MD
LG