Liens d'accessibilité

RDC : International Crisis Group s’inquiète de la lenteur des réformes


RDC : International Crisis Group s’inquiète de la lenteur des réformes

RDC : International Crisis Group s’inquiète de la lenteur des réformes

En RDC, « la construction d’un état de droit (…) est sur le point d’échouer si un nouvel élan n’est pas donné en 2010 à la consolidation de la démocratie ». C’est le constat de l’Organisation International Crisis Group. Ses experts déplorent notamment la lenteur des réformes, la corruption et la centralisation du pouvoir, quatre ans après la victoire du président Kabila aux élections, considérés comme une avancées majeure pour le processus de paix.

« Beaucoup d’institutions - par exemple la nouvelle Commission électorale ou alors la Commission nationale des droits de l’Homme – qui n’ont pas été créées depuis l’élection de 2006 et qui auraient dû l’être puisqu’elles sont prévues dans la Constitution », a expliqué Thierry Vircoulon, directeur du Département Afrique centrale à l’ICG à Nairobi. La question de la décentralisation demeure entière, elle aussi, a relevé l’expert d'ICG en notant que des chantiers d’infrastructures ont été lancés.

XS
SM
MD
LG