Liens d'accessibilité

Kirghizstan : le président Bakiyev  dit qu’il ne démissionnera pas


Kirghizstan : le président Bakiyev  dit qu’il ne démissionnera pas

Kirghizstan : le président Bakiyev  dit qu’il ne démissionnera pas

Malgré le soulèvement populaire dans le pays et la formation d’un gouvernement intérimaire par l’opposition, le président du Kirghizstan, Kurmanbek Bakiyev, a annoncé qu’il ne démissionnera pas.

Il a cependant reconnu, jeudi, sur les ondes d’une radio russe, qu’il n’a plus tellement de contrôle sur le gouvernement, à Bishkek, la capitale. M. Bakiyev a quitté la capitale pour se replier dans le sud du pays, où il tente de rallier ses partisans.

Les Etats-Unis ont appelé au calme ainsi qu'au respect des principes démocratiques et humanitaires au Kirghizstan. La Maison-Blanche a déploré l’utilisation de la violence par les manifestants comme les forces de l’ordre.

De son côté, le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a déclaré qu’il faut travailler de toute urgence pour rétablir l’ordre constitutionnel au Kirghizstan.

XS
SM
MD
LG