Liens d'accessibilité

Sénégal : le procès Hissène Habré se fait toujours attendre


Sénégal : le procès Hissène Habré se fait toujours attendre

Sénégal : le procès Hissène Habré se fait toujours attendre

Cela fait maintenant une vingtaine d’années que l’ancien président tchadien Hissène Habré séjourne au Sénégal. Poursuivi pour « crimes contre l’humanité », il vit en résidence surveillée dans la capitale sénégalaise. Dakar se dit toujours disposée à le traduire en justice, mais la procédure languit.

C’est en 2006 que l’Union Africaine avait demandé à Dakar de juger Hissène Habré, et depuis, le Sénégal s’est doté des lois nécessaires. Mais l’affaire semble au point mort et cette semaine, le ministre sénégalais des Affaires étrangères, Madické Niang, a déclaré que Dakar négocie toujours un budget pour le procès, et attend des fonds des donateurs internationaux.

Reed Brody, expert juridique pour l’ONG Human Rights Watch, n’est pas convaincu par les arguments avancés par M. Niang. Habré s’était enfui du Tchad en 1990 avec des millions de dollars volés au Trésor, ce qui lui a permis de s’acheter des protections au Sénégal, estime-t-il.

Pour sa part, le président de la Rencontre africaine pour la défense des droits de l’Homme (RADDHO), Alioune Tine, estime que l’opinion publique commence à se retourner contre Habré, suite à la diffusion au Sénégal du documentaire de Florent Chevolleau, « Hissène Habré, la traque d’un dictateur ». Dans ce métrage réalisé en collaboration avec Canal Plus, des survivants décrivent, entre autres, les tortures subies sous la dictature d’Habré.

Ceux qui s’intéressent au dossier Hissène Habré pensent que cette affaire fera jurisprudence dans l’histoire des tribunaux africains faisant comparaître des dictateurs africains.

XS
SM
MD
LG