Liens d'accessibilité

République tchèque : Barack Obama et Dmitri Medevev signent un nouveau traité de réduction des armes nucléaires


République tchèque : Barack Obama et Dmitri Medevev signent un nouveau traité de réduction des armes nucléaires

République tchèque : Barack Obama et Dmitri Medevev signent un nouveau traité de réduction des armes nucléaires

Le président américain Barack Obama et son homologue russe, Dmitri Medvedev, ont signé, jeudi, le nouveau traité START. Celui-ci vise à réduire de 25 à 30% l’armement nucléaire des deux pays dans les 7 années à venir.

C’est à Prague, en République tchèque, que les deux leaders ont convenu de réduire les arsenaux nucléaires de la Russie et des Etats-Unis, les deux pays détenant à eux seuls plus de 90% des armes nucléaires du monde.

Le nouveau traité est l’aboutissement d’une année de difficiles négociations. « Il s’agit aujourd’hui d’une étape importante pour la sécurité nucléaire, la non prolifération et les relations entre les Etats Unis et la Russie », a déclaré le président Barak Obama.

Pour le président Medvedev, la signature du traité représente une victoire pour le monde entier. « Cela nous a permis d’accomplir ce qui, il y a seulement deux mois, apparaissait comme une ‘mission impossible’. En un laps de temps, nous avons élaboré un traité en bonne et du forme et l’avons signé », a-t-il déclaré.

On estime que chacun des deux pays détient plus de 2 000 ogives. Mais dans les sept années à venir, ils devront ramener leurs strocks respectifs à 1500 unités. Plus de la moitié de leurs missiles, sous marins et bombardiers tactiques devront également disparaitre.

Pour le président Barack Obama, il ne s’agit que d’une première étape. « Ce traité prépare le terrain pour d’autres réductions de l’armement nucléaire et d’autres avancées. Nous espérons poursuivre les négociations avec la Russie afin de réduire les armes stratégiques et tactiques, y compris celles qui ne sont pas déployées. »

Tom Collina, directeur de la recherche à l’Association de contrôle des armements, est d’avis que le nouveau traité va avoir un important impact sur la réduction des arsenaux nucléaires. « Nous pouvons avoir des réductions plus poussées encore et nous espérons que les deux parties signeront bientôt un autre traité dans ce sens », a déclaré Collina.

Le traité de Prague remplace le Traite START signe en 1991 par Les présidents soviétique MiKhail Gorbachev et américain, George Walker Bush peu avant l’effondrement du bloc soviétique.

La rencontre entre les présidents américain et russe à Prague a aussi été l’occasion d’évoquer le cas de l’Iran qui refuse de mettre fin à son programme nucléaire. Barak Obama a demande à la Russie de soutenir de nouvelles sanctions onusiennes contre Téhéran.

XS
SM
MD
LG