Liens d'accessibilité

Guinée-Bissau : le Premier ministre Carlos Gomes entend conserver son poste


Guinée-Bissau : le Premier ministre Carlos Gomes entend conserver son poste

Guinée-Bissau : le Premier ministre Carlos Gomes entend conserver son poste

Le Premier ministre bissau-guinéen Carlos Gomes a fait savoir qu’il n’a aucune intention d’abandonner ses fonctions malgré sa détention, jeudi, par des militaires et les menaces que ces derniers ont proférées à son endroit.

<!-- IMAGE -->

M. Gomes, qui a été relâché le même jour, a rencontré, vendredi, le président Malam Bacai Sanha au palais présidentiel. Les deux hommes ont notamment discuté du sort du chef d’état-major de l’armée, Zamora Induta, lui aussi arrêté jeudi, et qui est toujours détenu par des militaires loyaux à son adjoint, Antonio Indjai.

Au sortir de ce tête-à-tête, Carlos Gomes a assuré qu’il conservera son poste jusqu'à la fin de son mandat. Le gouvernement bissau-guinéen lui a exprimé son soutien et a condamné l’usage de la force pour résoudre les problèmes du pays.

Les incidents de jeudi ont éclaté peu après que des soldats loyaux à Antonio Indjai se soient rendus au bureau local des Nations unies pour en ressortir avec l’ancien chef de la marine, Bubo Na Tchuto. Ce dernier y était réfugié depuis son retour d’exil de Gambie l’année dernière. Il était accusé d’avoir mené une tentative de coup d’Etat en 2008, et Zamora Induta avait appelé à son jugement.

Aujourd’hui, il semble libre de ses mouvements. S’adressant à la presse, il a dit n’avoir rien à voir avec la tentative de coup d’Etat de 2008 et qu’il n’abandonnerait jamais ses troupes. Bubo na Tchuto se dit furieux à l’idée que les gens soutiennent maintenant le Premier ministre Carlos Gomes alors que, dit-il, personne ne l’avait soutenu, lui, lorsqu’il a été obligé de fuir le pays.

Le Conseil de Sécurité de l’ONU a exhorté les Bissau-Guinéens à éviter la violence et à respecter la constitution.

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) se dit sérieusement préoccupée par les efforts de certaines factions de l’armée en vue de déstabiliser la Guinée-Bissau. Dans une déclaration écrite, l’organisation sous-régionale a promis aux responsables de cette situation « une vigoureuse réponse et graves conséquences » de l’ensemble de la communauté internationale.

XS
SM
MD
LG