Liens d'accessibilité

Le « Tea Party » tente d’influencer les élections de mi-mandat dans le Nevada et l’Arizona


Le « Tea Party » tente d’influencer les élections de mi-mandat dans le Nevada et l’Arizona

Le « Tea Party » tente d’influencer les élections de mi-mandat dans le Nevada et l’Arizona

Des milliers de militants du mouvement « Tea Party » se sont rassemblés ce weekend à Searchlight, dans le Nevada, pour manifester contre le chef de file de la majorité démocrate au Sénat, Harry Reid, dont le siège sera en jeu lors des élections de mi-mandat de novembre. Ces élections renouvelleront un tiers des membres du Sénat et l'ensemble de ceux de la Chambre des représentants.

<!-- IMAGE -->

Searchlight est la ville natale du sénateur Reid. Ce dernier est pris pour cible par les membres du Tea Party notamment pour son soutien à la réforme de l'assurance maladie, qui vient d'être approuvée par le Congrès et promulguée par le président Barack Obama. Et ce, en dépit de l'opposition unanime des élus républicains.

Armés de bannières où l'on pouvait lire : « Ne me marchez pas dessus », des milliers de militants du Tea Party, rassemblés ce weekend sur un terrain poussiéreux de Searchlight, ont été harangués par Sarah Palin, l'ancienne gouverneure de l'Alaska et colistière du sénateur John McCain de l'Arizona aux élections présidentielles de 2008.

« Ce que nous faisons, Mesdames et Messieurs, c'est retrousser nos manches et revenir aux principes conservateurs pleins de bon sens qui ont fait de ce pays le plus grand sur la Terre et nous n'allons pas nous asseoir et nous taire. Merci de vous être relevés! » a lancé Mme Palin, de toute évidence grande favorite des membres du Tea Party, puisque nombre d'entre eux brandissaient des bannières l'appelant à briguer la présidence en 2012.

Parmi les protestataires, dont certains étaient venus de très loin : Joe Coleman de l'État de Washington, pour qui il est temps de reprendre le contrôle de la Maison-Blanche et du Congrès.

June Borders, résidente de Las Vegas, a, elle, évoqué une majorité silencieuse à laquelle le Tea Party permet de s'exprimer.

<!-- IMAGE -->

Le Tea Party n'est pas un parti politique à proprement parler, mais plutôt un mouvement facilité par Internet, qui regroupe au sein des conservateurs des activistes opposés aux projets de loi sur la santé, sur la fiscalité, et qui souhaitent réduire les pouvoirs du gouvernement fédéral. Le mouvement, dont le nom s'inspire du « Boston Tea Party », la révolte contre le colonisateur anglais qui fut l'un des préludes à la guerre d'indépendance au XVIIIe siècle, puise essentiellement ses forces dans l'électorat républicain.

Certains habitants de Searchlight ont fait valoir qu'il ne revient pas à des Américains d'autres régions ou villes de venir leur dire qui ils devraient élire. Ces gens ne connaissent pas le sénateur Reid, a souligné Verlie Doing, patronne d'un casino et restaurant depuis plus de 30 ans, qui dit connaitre le législateur depuis des décennies.

Mme Palin a également apporté son soutien ce weekend au sénateur John McCain, qui se bat pour l'investiture du parti républicain en vue de l'élection sénatoriale de novembre. Même si certains militants du mouvement Tea Party préfèrent au sénateur sortant l'ancien représentant J.D. Hayworth.

XS
SM
MD
LG