Liens d'accessibilité

RDC : l’Ouganda prêt à intervenir à nouveau contre la LRA si Kinshasa le demande


RDC : l’Ouganda prêt à intervenir à nouveau contre la LRA si Kinshasa le demande

RDC : l’Ouganda prêt à intervenir à nouveau contre la LRA si Kinshasa le demande

L’armée ougandaise se dit prête à retourner en RDC pour neutraliser définitivement les rebelles de l’Armée de résistance du Seigneur (LRA) si le gouvernement congolais le demande. Cette annonce a été faite suite à un rapport de l’ONG Human Rights Watch, qui révèle que plus de 300 civils ont été massacrés par la LRA, en décembre 2009, dans le Nord-Est de la RDC.

<!-- IMAGE -->

La LRA a nié ces accusations. Justin Labeja, un porte-parole du groupe, a déclaré que le rapport de l’ONG a été fabriqué de toutes pièces.

En décembre 2008, l’armée ougandaise avait lancé une opération militaire contre la LRA dans l’extrême Nord-Est de la RDC avec l’accord des autorités congolaises. Selon un porte-parole de l’armée ougandaise, cité par l’AFP, « les Congolais doivent dire aujourd’hui si oui ou non ils sont à la hauteur de la mission, s’ils ont la capacité de venir à bout des rebelles ougandais. »

Pour sa part, le représentant spécial de l’ONU en RDC, Alan Doss, préconise un changement de stratégie face aux agissements de la LRA en RDC. « Nous n’avons pas une grande force LRA, nous avons de petits groupes – entre dix, quinze, vingt personnes – dispersés à travers un territoire beaucoup plus large que le Togo », a expliqué le porte-parole de la Mission de l’ONU en RDC (MONUC), Madnodje Mounoubaye.

« Comme cela se passe à la frontière de quatre pays – la République démocratique du Congo, l’Ouganda, le Soudan et la République centrafricaine – ce que le représentant spécial préconise, c’est qu’il y ait une collaboration beaucoup plus renforcée entre ces quatre pays », a expliqué le porte-parole.

Parmi les domaines d’une telle collaboration, figurent « le partage de l’information, donc du renseignement, ensuite au niveau de la planification militaire sur le terrain », a souligné Madnodje Mounoubaye, ajoutant que les militaires déployés sur le terrain ont besoin de « moyens qui leur permettent de se déployer rapidement. »

XS
SM
MD
LG