Liens d'accessibilité

Rwanda : le TPIR a confirmé la peine du chanteur Simon Bikindi et condamné l’ex-magistrat Nshamihigo


Rwanda : le TPIR a confirmé la peine du chanteur Simon Bikindi et condamné l’ex-magistrat Nshamihigo

Rwanda : le TPIR a confirmé la peine du chanteur Simon Bikindi et condamné l’ex-magistrat Nshamihigo

La peine de prison de 15 ans infligée au célèbre chanteur rwandais Simon Bikindi a été confirmée par le Tribunal pénal international pour le Rwanda. Il a été jugé coupable d’incitation à la haine lors du génocide. Monsieur Bikindi a été arrêté en juillet 2001, et sa période de détention depuis sera déduite des 15 ans de peine.

En décembre 2008, le TPIR avait déclaré Bikindi coupable d’incitation au génocide, en se basant sur un discours de juin 1994, dans lequel il exhortait les Hutus à se soulever et à tuer des Tutsis.

Il est connu pour plusieurs de ses compositions tenant les Tutsis pour responsables des problèmes au Rwanda, et les décrivant comme des ennemis. Les chansons de Bikindi étaient régulièrement diffusées à la radio nationale dans les mois qui ont précédé le génocide de 1994 au Rwanda.

Pour sa part, l’ancien magistrat rwandais, Siméon Nshamihigo, a été condamné, jeudi, en appel, à 40 ans de prison. Lorsqu’il avait été arrêté en 2001, il travaillait sous une fausse identité comme enquêteur de la défense au TPIR.

XS
SM
MD
LG